Anciens spectacles

La compagnie Bougrelas est née en 1995, cela fait donc bientôt vingt ans qu’elle joue et rejoue ses spectacles, avec plus d’une dizaine de création tout-public à son répertoire, dont certaines ont marqué les spectateurs plus que d’autres !
Vous vous souviendrez de :

LES FILLHARMONIC VON STRASSE créé en 2007 et qui a tourné jusqu’en août 2017, on les regrette déjà…

Les “Fillharmonics von straße” ont décidé de démocratiser la musique classique, coûte que coûte et par tous les moyens. Chansons live, bruitages, boucles sonores et samples rythmiques, le tout au service (enfin presque) de Brahms, Vivaldi, Mozart… et tous nos illustres classiques se font une nouvelle jeunesse.
Mais les quatre personnages vont vite se retrouver à l’endroit et dévoiler leur vraie nature, faisant voler en éclat les conventions.
Un spectacle symphonique et décalé pour vous réconcilier avec la musique classique (ou pas !).

RÊVES ET PAILLETTES.

bougrelasr&pUne étude de marché délirante et burlesque dans laquelle le public est invité à se prendre au jeu de la dérision…
Une heure de rires et fous rires pour toute la famille…
Le tout dans une ambiance Rêves et Paillettes !

FFTS, Fédération française de théâtre sportif.

fftsLa compagnie BOUGRELAS participe à la 8ème journée de championnat de théâtre sportif organisé par la FFTS. Elle présente au public une pièce qu’elle a tirée au sort parmi une liste imposée par la fédération. Elle va tenter de réaliser les meilleurs performances et de marquer le maximum de points afin d’améliorer son classement général. La représentation est commentée en direct par une journaliste sportive et le jury, choisi dans le public, note le spectacle.

Un riche trois pauvres, d’après Louis Calaferte.

arton2Un manège, sorte de boîte à musique, dévoile des histoires simples et ordinaires sous la houlette d’un clown à l’allure de Monsieur Loyal. Quatre personnages aux démarches hésitantes et aux costumes colorés, évoluent dans cet univers avec leur propre regard, décalé et absurde. On se retrouve avec une série de chutes, dont la violence est à l’origine du rire, passant du comique au tragique dans un univers en rupture.  

Les commentaires sont fermés